bringuebal-le-bal:vignette le bringuebal
bringuebal-le-bal:vignette l'esprit du bal
bringuebal-le-bal:le bringuebal

Elégants, distingués, mystérieux même, dans leurs costumes haute couture avec pour marraine, la fée électricité,
qui dans un moment de pure ivresse les a doté de coiffes, de parures, de broches illuminées, voici Le Bringuebal.
Le Bringuebal, ce collectif de musiciens et de chanteurs frappadingues qui vous transforme une java en rapsodie punk,
qui en un coup de kaoscillator vous dégivre les jambes et vous injecte la danse de saint Guy sur une cumbia mexicaine;
le Bringuebal qui au son du violon vous jette dans les bras du premier danseur venu, ou qui sur un rap débridé vous pousse au blasphème ...
Le bringuebal est un collectif de huit, dix quinze musiciens, on ne sait plus très bien, avec des chanteurs qui les uns après les autres,
vous font tanguer, slower ou juste sauter comme des bienheureux- quand ils ne sont pas tous sur scène en choristes survitaminés !
Et ils sont beaux comme des camions neufs, joyeux comme une vieille bande de potes, parfois irrévérencieux comme de sales gosses mal élevés...
Et ouais c’est ça le Bringuebal, un groupe au millésime exceptionnel, 15 ans d’âge.. Tu parles s’ils savent faire tourner le bastringue.
On les dirait évadés d’un film de Jacques Demy, tout aussi capable de vous émouvoir que de vous enflammer,
ça valse, ça groove, ça improvise, ça hipe hope, ca farandole, ça rock’n rolle ! Impossible de se la couler douce,
si vous vous attendiez à un bal à papa, mieux vaut passer votre chemin !
Fini les soirées apéricubes entre pince fesses autour d’un pauvre tonic tiède, fini les soirées tapisserie en attendant votre tour...
Ici on se jette sur le dance floor, pas la peine d’être un expert, au Bringuebal « on danse comme on veut » parce que si la fête est pleine d’énergie,
d’électricité elle sent bon les retrouvailles.Elle sent bon le plaisir de danser à deux, à trois, à dix.Ce plaisir innocent de prendre une main,
pour se faire embarquer dans une ronde aux accents russes, aux temps anciens des fêtes de village, avec pour seul plaisir le partage et la fête.
Comme dans un mariage, sans connaitre tout le monde on se laisse faire, on participe, ensemble. Pour un peu on serait simplement heureux !

bringuebal-le-bal:Schema Lettres

bringuebal-le-bal:dessin accordéon