bringuebal-le-bal:vignette le bringuebal

twitter facebook googleplus soundcloud youtube

Liste de diffusion bringuebal, bal à danser à tue-tête: ici...

Le bringuebal c'est du bal rock, du bal valse, du bal tango, du bal rap, du bal chanson française, du bal mambo,
du bal cha-cha-cha, du bal swing, du bal guinche, du bal musette, du bal jazz, du bal bringue, du bal populaire, du bal du 14 juillet, du bal guirlandes, du bal grand orchestre et Deluxe.

Mais le bringuebal c'est aussi un collectif de bal de Paris, un orchestre réunissant depuis 2001 des musiciens d'origines musicales variĆ©es. Ainsi, Mathieu Barbances contrebasse/chant, Norbert Bouche violon, Anne Cammas chant, Linda Couraut chant & sax, Gérard Daubanes guitare, Amélie Gagnot chant, Laurent Géhant chant/clavier, Sophie Le Roy accordéon & kaossilator, Sylvie Le Secq chant, Jérémie Legroux chant, Jean-Pascal Molina batterie, Julien Pouletaud contrebasse/chant, François Renault son, Maïka Vidalie chant et encore de nombreux musiciens et chanteurs forment le bringuebal.

Le bringuebal est soutenu par la spedidam:

Logo Spedidam

Le bringuebal porte bien, haut et fort son joli nom ivre. Agité des guiboles et du bocal, c’est un collectif de musiciens volubiles issus pour la plupart d’horizons différents et réunis ici par goût du jeu et de l’éclectisme chouette. 
Ses chanteurs s’y relaient à gorges déployées, rossignols, tigres, et le groupe tentaculairement pieuvre, varie sa géométrie branque d’un morceau à l’autre avec ce sens maîtrisé du foutoir qui fait les fêtes les plus chamboulantes.

Le bringuebal danse à tue-tête, fait danser jusqu’au vertige, et s’amuse de tout. On y va, débraillé, impec pour guincher, s’époumoner, et tomber amoureux. Pour un lieu de vie, c’est un lieu de vie, et de joyeux dérèglement aussi, qui déborde de la scène et vous déborde tout entier.

On y entend les mélodies intemporelles et les rythmes de toujours. Les chansons increvables du répertoire populaire français, ici décoiffées amoureusement, malmenées avec la tendresse insolente des enfants rieurs et là, rendues à leurs origines oubliées, «Johnny tu n’es pas un ange» à sa Roumanie première, «la Foule» à sa fière Argentine et j'en passe.  

On s’en étonne, on s’en réjouit, on est là pour ça. Le bringuebal est un instrument organique de fête et d’amour cloche, un groupe traditionnel défroqué, un bigband rock’n’roll décomplexé pour danser des heures et à mille pattes des valses chahutées, des tangos libres ou bien n’importe quoi, n’importe comment, puisqu’être fou c’est être beau. Oui.

Le bringuebal, en outre, canaille et garnement, propose au public des éléments vagues de chorébringuebal-le-bal-graphies drôles à improviser et distribue des carnets de chants. Que tout le monde s’y mette parce que c’est plus marrant et qu’il faut bien, n’est-ce pas, savoir se tenir la main.

C’est un bal populaire à la mémoire longue et au geste neuf, un remuant grenier ouvert où venir battre du coeur et taper du pied. 
Chapeau donc, et tanguons !

Sing Sing

bringuebal-le-bal:dessin serpentin
Le bringuebal ©, bal à danser à tue-tête 2001-2014